Finance verte et durable

Introduction

Fin_Verte_b

 

Dans le but de satisfaire aux obligations issues des accords de Paris et en ligne avec la politique de diversification de la place financière, le ministère des Finances s’intéresse de près aux financements axés sur l’économie durable. La mise en œuvre de cette politique part du constat que les flux financiers publics ne suffisent pas pour lutter contre le changement climatique et qu’il faut, par conséquent, faire appel à des sources de financement innovantes, notamment au niveau du secteur privé. Par la participation publique dans de nombreuses initiatives entreprises au niveau du secteur financier, l’État entend à encourager les investisseurs privés à s’orienter vers des investissements plus soutenables.

Initiatives

Au cours des dernières années, la place financière luxembourgeoise s’est établie comme le leader européen dans la finance verte et soutenable. Elle est engagée dans le développement de produits financiers respectant les critères Environmental Social and Governance (ESG), notamment à travers de sa bourse, le Luxembourg Stock Exchange, qui a coté en 2007 la première obligation verte.

Luxembourg Green Exchange

En 2016, la bourse du Luxembourg a lancé le Luxembourg Green Exchange (LGX), la première plateforme mondiale de cotation dédiée exclusivement aux obligations vertes.

Climate Finance Task Force

En 2015, l’État a lancé ensemble avec les acteurs privés de la place financière la Climate Finance Task Force (CFTF). Ce groupe de travail vise à développer des initiatives dans le domaine de la finance verte et durable afin de consolider la position du Luxembourg comme véritable centre financier dans la matière.

LuxFLAG - Climate Finance Label et Green Bond Label

A travers la CFTF, LuxFLAG, l’agence luxembourgeoise de labellisation, a lancé le Climate Finance Label en 2016, et le Green Bond Label en 2017 afin d’améliorer la transparence des investissements climatiques et verts et d’assurer la confiance des investisseurs dans ce marché.

Luxembourg-EIB Climate Finance Platform

En 2016, le gouvernement luxembourgeois a conclu un partenariat avec la Banque européenne d’investissement (BEI) en vue de créer le Luxembourg-EIB Climate Finance Platform, visant à accroître l’effet de levier sur les investissements privés en faveur de projets climatiques, en atténuant leurs risques financiers.

Climate Finance Accelerator

Ensemble avec huit partenaires privés, le Luxembourg a lancé en 2017 le Climate Finance Accelerator qui offre un support technique pour les gestionnaires de fonds d’investissements souhaitant investir dans des projets innovants ayant un impact positif sur le climat.

Forestry and Climate Change Fund

Le Forestry and Climate Change Fund, un fonds visant à soutenir la bonne gestion des forêts secondaires en Amérique centrale, a été également créé en octobre 2017 ensemble avec les banques et assureurs luxembourgeois.

Lettre de gage "énergies renouvelables"

En 2018, le gouvernement a établi un cadre légal pour un nouveau type de lettres de gage axées sur les énergies renouvelables. La lettre de gage "énergies renouvelables" est un instrument nouveau pour contribuer au financement des installations servant à la génération d'énergies renouvelables, c’est-à-dire "toute énergie produite à partir de sources non fossiles renouvelables, à savoir, énergie éolienne, solaire, aérothermique, géothermique, hydrothermique, marine et hydroélectrique, biomasse, gaz de décharge, gaz des stations d’épuration d’eaux usées et biogaz et l'énergie produite à partir de sources similaires".

Actualités

Législation

Dernière mise à jour