Pierre Gramegna visite le Luxembourg Science Center: le ministre a été le 47.370e visiteur

Le 5 octobre, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a visité le Luxembourg Science Center à Differdange. Le 21 septembre 2018, le Conseil de gouvernement a donné son accord à la signature d’une lettre d’intention qui prévoit une expansion significative du Luxembourg Science Center.

Rencontre de Pierre Gramegna avec Nicolas Didier,président du Luxembourg Science Center
©Luxembourg Science Center

 

Implanté à Differdange, le Luxembourg Science Center propose une multitude d’ateliers interactifs et de stations expérimentales qui invitent le public, et tout particulièrement les enfants et les jeunes, à découvrir les sciences et les technologies visant à développer leur intérêt pour les STEM (sciences, technologies, ingénierie et maths).

Depuis son ouverture en octobre 2017, le centre a déjà accueilli 47.370 visiteurs, dont plus de 22.000 enfants et jeunes dans le cadre d’activités scolaires ou parascolaires.

Le gouvernement soutient ainsi l’agrandissement du centre avec l’aménagement de la centrale à gaz hébergeant la Groussgasmaschinn permettant ainsi de préserver le patrimoine industriel tout en combinant des aspects éducatifs et culturels. Le Luxembourg Science Center est appelé à devenir un projet phare et véritable pôle d’attraction pour le Luxembourg, contribuant à la diversification et au développement du Sud du pays.

Lors de sa visite, Pierre Gramegna, s’est félicité du succès que le Luxembourg Science Center a connu ces dernières années auprès des enfants, des jeunes et du grand public en général. Il a déclaré : "Ici, comme à Esch/Belval, où l’essor économique de notre pays s’est développé au début du XXe siècle grâce à la sidérurgie, un nouveau chapitre pour l’économie de notre pays s’écrit. Sur ce même site où la "Léierbud" de l’ARBED formait ses nouvelles recrues, aujourd’hui le Luxembourg Science Center suscite de nouvelles vocations dans les métiers des technologies de demain. C’est cela, le passage de la "terre rouge" à la "matière grise!"."  

 

Communiqué par le ministère des Finances

Dernière mise à jour